Voûte   

SAINT-SAVIN 

SUR

 GARTEMBE

l'Eglise abbatiale de Saint Savin et ses peintures murales et fresques, constituent l'un des chefs d'oeuvre de la peinture romane (le plus grand ensemble français). inscrites au Patrimoine de l'Unesco

Les peintures murales de la voûte viennent d'être restaurées  

index Poitou

Crypte

   visite guidées en français, anglais allemand et espagnol en mai, juin et septembre de 10  à 12h30 et de 14 à 18h, fermé le lundi et dimanche matin.

   Dans le Porche

Fresques murales des épisodes de l'Apocalypse, et le Christ en Gloire entouré de saints.

Crypte

 

 Dans la crypte

Les fresques présentent les martyres de Saint Savin et Saint Cyprien, et au-dessus de l'autel, un Christ en Majesté entouré de saints.

Crypte

 

 Dans la Nef:

 (Fresque de 66m de longueur, 6m de largeur, 21m de hauteur) Scènes issues de l'Ancien Testament: la Genèse et l'Exode, le soleil et la lune, le péché originel ,Adam Ève, meurtre d'Abel, la malédiction de Caïn, Enock, Noé le Déluge et l'Arche, la Tour de Babel, Abraham, la guerre des rois de Sodome et Gomorrhe, Jacob, Joseph, le passage de la Mer Rouge, Moïse et les Tables de la Loi. En quittant l'église sur le tympan de la porte, une Vierge en Majesté et l'Enfant sur ses genoux.

 

 

 

 Le Centre International d'Art Mural (CIAM) par ses activités (expositions, formation, création) met en valeur ce patrimoine qu'abrite l'église de Saint Savin dont le passé est très glorieux:
  C'est au début du IX°s. que l'abbaye de Saint Savin est citée au concile d'Aix La Chapelle (817), Louis le Pieux, fils de Charlemagne, en étant le fondateur. Détruite par les Normands au IX° et X°s. elle sera reconstruite au XI°s. par les ducs d'Aquitaine et les comtes du Poitou (Alphonse de Poitiers frère de St Louis) qui lui apportent bien faits et prospérité jusqu'à la guerre de cent ans. Et puis ce sont trois siècles de massacres, pillages et destructions successifs (les archives sont détruites par les huguenots en 1562).

   En 1640, installation de nouveaux moines, reconstruction du monastère (1690) et nouveaux tracas à la Révolution (1792). Rendue au culte en 1805 elle sera définitivement sauvée en 1835 par Prospère MERIMEE qui lança aussitôt les premières campagnes de restauration.
En 1840 le bâtiment et ses peintures sont classées MONUMENT HISTORIQUE et en 1984 l'ensemble devient PATRIMOINE MONDIAL de l'UNESCO.

 

   Dans les absidioles: Fresques sur les Saints martyrs, confesseurs et évêques, et la légion des anges.

 

   Dans la tribune: Fresques de scènes du Nouveau Testament, et Passion du Christ; très belle Descente de Croix.

 

Bibliographie

© ASA 2000 - 2005 Tous droits réservés.

Merci pour votre visite. Vous pouvez m'écrire pour demander plus d'information ou me donner des renseignements ou m'indiquer des erreurs ... 

Conformément à la loi n° 78-17 du 6.01.78 CNIL, vous pouvez à tout moment exercer votre droit d'accès, de modification, de rectification, et de suppression des informations vous concernant. Il vous suffit de m'adresser un courrier en ce sens à l'adresse 5, rue du Morgon 05200 Puy Sanières (France) ou par courriel à l'adresse ci-dessus